mardi 22 juillet 2014

Petite remarque autour du Glossaire qui nous servira d'introduction

Il y a peu, dans une autre vie, c'est-à-dire dans le blog que votre Tenancier publiait avant celui-ci, il lui fut reproché d’utiliser de l’imagerie maoïste comme éléments de ses publications. Certaines personnes qui ne s’étaient jamais manifestées jusque là témoignèrent d’une indignation dont on ne pouvait certes ignorer la vertu mais qui tombait un peu à côté, étant donné qu’on ignorait — volontairement ? — le kitsch de ces représentations. Or, si le Tenancier vous paraît parfois un peu trop sérieux, il fait ce qu’il peut pour considérer ces simagrées avec distance, si ce n’est avec humour. Ainsi, n’étant pas maoïste pour un sous, le Tenancier s’amusait. Avec Le retour du Tenancier (bonsoir, quel blog !) il est fort à parier que des reproches assez semblables risquent de revenir avec le glossaire qui est notre rubrique permanente. En effet et même si jusqu’à maintenant nous ne l’avons pas constaté, certains argots ont un contenu sexiste, raciste et homophobe. Devrait-on pour autant les passer sous silence ? Ignorer des choses ou des faits ne revient pas à les détruire. Il est assez pénible de devoir se justifier, même par anticipation de notre curiosité. Et passer un mot sous silence est la défaite de la pensée, l'abdication de l'intelligence. Ces mots sont autant d’empreinte d’un milieu et  de ses habitus et les exposer n’implique pas une adhésion à ses codes sociaux ou à ses préjugés. C’est un peu comme l’imagerie maoïste, voyez-vous, c’est désuet et idiot, c'est kitsch. Nous prions donc ceux qui seraient tentés de « tuer » le messager et non de se moquer du message de passer leur chemin. Ce blog n’est pas pour eux.

1 commentaire:

  1. Nous ne pouvons qu'approuver, cher Tenancier.
    Nous resterons donc fidèles au poste et n'hésiterons pas à abonder...

    Otto Naumme

    RépondreSupprimer