vendredi 28 août 2015

Où George s'y met !

Votre Tenancier connaissait bien la passion verbicruciste de George Weaver et, ayant tissé sa toile, il se doutait bien que le George allait y tomber. Cette toile-là est régulière au contraire du coup qui lui fut tendu : dix cases de côté et une suite de définitions en capitales, selon ce qui fut expressément désiré par son auteur. Bonne suée !


A B C D E F G H IJ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
P H A C O C H E RE
H E R I S S O N NE
I T A L I A N I SE
L
S S
R
M

O R

F
F A DA
S P I N O Z A
ER
O R
I U O
L MA
P
A L T H A E AS
H E P A T A L G IE
E P I C U R I E N S

Horizontal
Vertical
1 : TOUR DE COCHON
2 : CELLE-LÀ NE MANQUE PAS DE PIQUANT !
3 : MIS À LA BOTTE
4 : TERRIFIANTS OU RASSURANTE
5 : JAUNE, MAIS AUSSI NOIR ET BLANC – IL EST FOU DU MIDI
6 : JE LE DIRAIS... EN SUBSTANCE – C'EST UN MYTHE
7 : IL FIT SILENCE – ACQUIESCE À RECULONS – AUTUN Y EMPORTE L'ENFANT
8 : C'EST VRAIMENT DE LA GUIMAUVE !
9 : DOULEUR CONSULAIRE EN MILIEU ÉRUPTIF
10 : HEUREUSEMENT QU'ILS PENSENT AU JARDIN

A : BONHOMME
B : EN SUÈDE, C'EST CHAUD – PARTI NAGUÈRE – RACE CINÉMATOGRAPHIQUE
C : BRILLANTS CAUSEURS – PAS LA PETITE REINE
D : ON LES A  À L'ŒIL – CARESSE PAS DANS LE SENS DU POIL
E : L'INVERSE D'UNE NORME – LIBERTIN DYSORTHOGRAPHIQUE, MAIS BIEN MIS
F : CAGOULE À L'ANCIENNE – DE LA SPLENDEUR , CE LIVRE !
G : MI-AFFIRMATIF, MI-SCEPTIQUE – LIBERTAIRE – BEN... ANCIEN TYRAN, QUOI !
H : LE CONTRAIRE D'UN ACIDE – VIDE, OU PRESQUE
I : TANT D'SPORTS EN COMMUN... - ÇA DATE PAS D'HIER
J : TROIS BLANCS PRÈS D'UN BATEAU – REMIS À NIVEAU

Je vous rappelle la règle : donnez vos suggestions en commentaires. Si elles sont bonnes je les recopie sur la grille. Amusez-vous bien...

95 commentaires:

  1. Parce qu'il faut bien commencer : 5 - OR ?

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien c'est un bon commencement ! : Oui.

    RépondreSupprimer
  3. Pour continuer avec le 5, alors : FADA ?

    RépondreSupprimer
  4. Or donc, c'est bien ça ! Un point pour toi, Florence…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé. Mais c'est un point qui ne vaut pas cher, j'en conviens !

      Supprimer
  5. Oups, chevauchement de commentaires, désolé.

    Mais 5 sur 5 pour toi, Florence !

    RépondreSupprimer
  6. Ça se confirme, George Weaver est un dangereux maniaque.

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Oups, pardon ! "edica" = "acide" à l'envers, bien sûr ! Mais la définition aurait alors dû être "LE CONTRAIRE DE L'ACIDE"…

      Supprimer
  8. Désolé, M'sieu Pop, y'a trois bonnes lettres dans votre "edica" mais c'est pas ça (ça voudrait dire quoi, d'ailleurs ? Le frère de Carali n'orthographie pas ainsi son patronyme…), et le suivant encore moins…

    En revanche, Florence, bravo ! Tu n'as pas le mauvais œil, dirait-on…

    RépondreSupprimer
  9. C: ARAS? puis VTT ou VTC?
    Béatrice
    PS: les CILS pour le D,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui bien sûr, c'est pour le D les CILS, et non pour le C comme je l'ai malencontreusement écrit !

      Supprimer
    2. C (1) : oui, Béatrice ! Mais pour le suivant je ne vous décernerais pas une couronne, même de petite reine…

      Supprimer
  10. Au temps pour moi, j'avais pas fait gaffe à la colonne !

    RépondreSupprimer
  11. Ah oui, pardon Florence, doublon (ou presque)
    B

    RépondreSupprimer
  12. Soyez un peu plus attentif, George, parce que vous allez nous mettre dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, boss, désolé, mais ça collera bien avec une des défs de la grille, non ?

      Supprimer
  13. Réponses
    1. Non, ce n'est pas ça, ma chère Céline.

      Supprimer
  14. À bien y réfléchir, je pense que le plus difficile est le 9.
    Mais les capitales ne sont pas un caprice, juste un moyen facile de rendre la résolution plus difficile…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. George, vous ne vous faites pas confiance...
      Florence, non, ce n'est pas cela...

      Supprimer
  15. Je tente, à la louche :

    1 : PHACOCHÈRE
    2 : ÉTRILLEUSE
    7 (2) : IUO
    A : PERSONNAGE
    C (2) : MOB
    I (2) : DEMAIN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1 : Oui
      2 : Non
      7 : Oui
      A : Non
      C : Non
      I : Oui

      Un sur deux, pas mal !

      Supprimer
  16. B (2) : RPR
    B (3) : ET
    G (1) : HAN

    RépondreSupprimer
  17. B (2) : Oui (l'a pas honte le George...)
    B (3) : Non
    G : Non...

    RépondreSupprimer
  18. Céline, je suis vert devant votre sagacité mais le G (3), contrairement aux précédents, n'est pas exact…
    Mes félicitations aussi à Florence et à l'Anonyme de service !
    HERISSONNE, ITALIANISE, bravo, vraiment…

    Pour le 9, Florence, tu es sur la bonne piste mais c'est plus compliqué…

    RépondreSupprimer
  19. Réponses
    1. Oui et oui (ce qui ne devrait pas nous étonner vu les affections de George)

      Supprimer
    2. À propos de Spinoza, ce mot incongru en ce qui me regarde, "affections", est tout à fait approprié, cher Tenancier…

      Supprimer
  20. 10 : ÉPICURIENS
    J (2) : ARASÉS

    Et pour le 9, je me creuse la tête en vain : Hydropisie ? Hypnagogie (mais ça ne fais pas mal, ça) ? Hypomnésie ? ...

    RépondreSupprimer
  21. "fait", pas "fais". Dysorthographie hypnagogique... signe qu'il est grand temps que j'aille dormir.

    RépondreSupprimer
  22. Un petit dernier et puis j'arrête : F (2) : ZOHAR

    Un deuxième petit dernier puis j'arrête pour de vrai :
    H : ÉNIMA (décidément, c'est une EINAM, ces mots à l'envers...)

    RépondreSupprimer
  23. Bravo, Céline ! Oui, désolé pour cette MANIE...

    Et félicitations aussi à Florence !

    RépondreSupprimer
  24. Tout juste, Florence, puisque ce n'est pas la pomme de reinette !
    Allez, faut pas se ramollir pour le 8…

    RépondreSupprimer
  25. Réponses
    1. Oui ! Tout était dans la prononciation du premier mot de la définition, pardon pour cette facétie…

      Supprimer
  26. Du coup, il ne reste que deux lettres pour le fameux 8, mais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah là là, c'est les aléas de la cruciverbie !
      (N'oublie pas que le libertin est dysorthographique — du moins au regard des canons actuels…)

      Supprimer
    2. Oui !!!
      Hem, désolé pour l'entourloupe, cette orthographe est attestée dans ce recueil juridique liégeois de 1731

      Supprimer
    3. Il faut dire, à ma décharge (mais est-ce bien le terme approprié, ici ?…) que ce n'est qu'au tout dernier moment, lors de l'ultime vérification de la grille dimanche soir avant de l'expédier au Tenancier (et alors que j'y avais tout de même œuvré plusieurs heures durant l'après-midi), que je me suis aperçu avec horreur de ce redoublement intempestif de la consonne "T", qui fouttait tout en l'air…

      Supprimer
    4. Tout ça rendait la chose d'une difficulté très perverse... !

      Supprimer
    5. Il est vrai, mais tu remarqueras que ce mot-là, pour le coup, n'est pas inverti…

      Supprimer
    6. C'est vrai, il aurait pu cumuler les deux...

      Supprimer
    7. Pire, il aurait pu être fouttu n'importe comment, genre TOUFUT !…

      Supprimer
  27. Pour le coup, désolé mais non (et je ne te mène pas en bateau)…

    RépondreSupprimer
  28. Bon, donc ALTHAEAS pour la guimauve ?

    RépondreSupprimer
  29. Bravo, Florence !

    Allez, reste plus que le dernier H (pas le plus lourd) et le truc de l'évêché de Talleyrand…

    RépondreSupprimer
  30. Mais LMA, je ne comprends pas...

    RépondreSupprimer
  31. Hé oui, LÈGE, en effet !
    LMA, c'est le Lycée Militaire d'Autun, entre autres…

    Et le premier J, tu as compris ?

    RépondreSupprimer
  32. Non, j'avoue que je n'ai pas compris !

    RépondreSupprimer
  33. La grille est donc complète.
    On pardonnera au Tenancier son retard à la compléter. Voyant ce soleil et les poils follets des pattes de mouches vibrionner sous une brise chaude, il a décidé de mettre les bouts pour une petite bronzette.

    RépondreSupprimer
  34. Hé bien , cette poésie< n'est guère éloignée de celle-ci, dans le recueil des Poésies.

    RépondreSupprimer
  35. Ouh la la ! Très joli, mais introuvable, du moins par le commun (la commune ?) des mortelles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À propos de la Commune, Rimbaud en a écrit de forts beaux, comme celui-ci par exemple…

      Supprimer
    2. Oui, pas le genre de texte qu'on évacue d'un geste en s'écriant "De l'air !"…

      Supprimer
  36. Sinon, le B (3), c'était aussi pour jouer aux sous-cases

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hum... encore une énigme, c'est vrai... pas compris !

      Supprimer
    2. Ah pardon, c'est parce que notre Tenanccier, va savoir pourquoi, a décidé de ne pas démarquer du reste du texte les éléments cliquables (ce que "sous-cases" est)…

      Supprimer
    3. Qu'est-ce que vous racontez, encore...

      Supprimer
    4. Oui, c'est vrai que c'est le souk : assez !

      Supprimer
    5. Ça y est, vu !
      C'est vrai, cher Tenancier, mettez un peu de couleur...

      Supprimer
    6. Et puis quoi encore ? Vous voulez que mon blog ressemble à un taxi pakistanais ?

      Supprimer
    7. En voilà une idée qu'elle est bonne ! Ça serait jôôli.

      Supprimer
  37. Pour conclure, explicitons tout de même le B (1) ("Het" signifie "chaud, ardent" en suédois), le F (1) ("CSAR" est l'abréviation de "Comité Secret d'Action Révolutionnaire", nom attribué par erreur à l'OSAR — bien vite surnommé "La Cagoule") et enfin le I (1), qui signifie tout simplement "Rencontre Nationale Sportive".

    RépondreSupprimer
  38. Et, pour conclure de notre côté de cruciverbistes, bravo et merci au verbicruciste et à son hôte pour cette grille.

    RépondreSupprimer
  39. Vous savez ce qu'elle vous dit, l'anonyme de service ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faites pas votre farouche, Moons, dites-le lui...

      Supprimer
    2. Ah, c'était vous, Moons, pour "ITALIANISE" ? Félicitations, d'autant si vous provenez du Sud ce n'est pas de ce pays-là !

      Et cela signifie donc que tandis que l'A[N]PéRo de vendredi réunissait une compagnie hélas exclusivement masculine de dix olibrius, les solutions de cette grille ont toutes été trouvées par de vaillantes et persévérantes membres du beau sexe : Florence, Céline, Béatrice et Moons.

      Une forme de parité, en fin de compte, pour moi qui œuvrais sur les deux tableaux…

      Supprimer
  40. Au prochain, alors (apéro).

    RépondreSupprimer