samedi 22 juillet 2017

Fable-express anti-collabo
(Par George, toujours...)

Tandis que Brasillach hissait les sept couleurs,
Drieu de la Rochelle avait un p'tit peu peur :
Dirigeant la NRF vers Joseph de Maistre,
Il pria Gabrielle qu'elle le défenestre.

Moralité
Ni Drieu, ni Maistre !

Nous trouvons, de ce côté-ci de l'écran, que George baisse un peu, non ?
(Note du Tenancier)

7 commentaires:

  1. By George !, je l'avais complètement oubliée, celle-là !…

    Tu baisses, tu baisses, c'est tout ce que tu sais faire…

    RépondreSupprimer
  2. A la réflexion, "… prit un petit peu peur" serait mieux venu, non ?

    RépondreSupprimer
  3. Bravo !

    Suis tombée sur les tombes de Brasillach et Bardèche au petit cimetière de Charonne, il y a une semaine. Ça file un sale coup !

    RépondreSupprimer
  4. L'auteur des Poèmes de Fresnes eût-il subi le sort de Jeanne d'Arc plutôt que le peloton, peut-être de facétieux nazis repentis s'en seraient amusé : « Ça brasille, ach ! »

    Hem.

    RépondreSupprimer
  5. Et du coup, pour suivre le fil du Jeu des mille euros d'hier, son nom serait devenu un aptonyme.

    RépondreSupprimer